Quel avenir pour la RT 2020 ?

Un grand projet pour des bâtiments à énergie positive

La réglementation thermique 2020 « RT 2020 » imposera un cadre aux professionnels du bâtiment pour la construction de bâtiments neufs. Elle sera le prolongement de la RT 2012 puis de la RT 2018 et viendra dynamiser le secteur du bâtiment, ce dernier se trouvant dans une réelle dynamique d’amélioration continue (matériaux de construction, modes de conception, gestion complète du cycle de vie des bâtiments…).

RT 2020

La RT 2020 vise l’économie d’énergie et l’augmentation de la production d’énergies renouvelables. Quels seront les objectifs pour un bâtiment ?

  • une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep par m2
  • une consommation totale en énergie inférieure à 100 kWh par m2.

La RT 2020 favorisera les bâtiments à énergie positive (nommés aussi “BEPOS”) et imposera préférentiellement un objectif de consommation d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre, indépendamment des contraintes de conception.

Le saviez-vous ?

Le bâtiment représente 40 % de la consommation énergétique en Europe !

 

Quelles différences entre une maison passive et un bâtiment à énergie positive ?

La maison passive est un bâtiment qui produit autant d’énergie qu’il en consomme. Elle est donc autonome d’un point de vue énergétique et consomme environ 4 fois moins d’énergie qu’une construction traditionnelle, tout en proposant un meilleur niveau de confort.

Le Bâtiment à Énergie POSitive génère quant à lui plus d’énergie qu’il n’en consomme. Le surplus serait alors revendu et réinjecté dans le réseau électrique public. La RT 2020 définit donc le cahier des charges à remplir pour ces conceptions.

 

RT 2020, cap sur les énergies renouvelables !

Objectif : atteindre les 20% d’énergies renouvelables d’ici 2020 et faire baisser les émissions de gaz à effet de serre.

Pour qu’un bâtiment puisse créer davantage d’énergie, il doit intégrer différents dispositifs et innovations (exemples : vitrage chauffant, ventilation avec récupération de chaleur, isolation thermique renforcée, panneaux solaires thermiques, ballon thermodynamique, poêle à bois…).

De ce fait, le choix des matériaux va être fondamental. À titre d’exemple, le bloc Easytherm®, qui combine optimisation de l’espace et haute performance en matière d’isolation, permet naturellement d’améliorer le rendement énergétique des constructions sans impacter la superficie habitable.

 

Quel impact sur le coût de construction ?

Naturellement, le coût de construction d’un « bâtiment BEPOS » sera plus élevé. Cependant, le poste de consommation énergétique sera nul voire positif (en cas de revente d’un surplus d’énergie) alors que le prix de l’énergie ne va qu’augmenter. Par ailleurs, à la revente, la valeur du bien sera plus élevée que des biens moins performants. Les règles de calcul seront donc nouvelles afin d’identifier le ROI (retour sur investissement) d’un bâtiment aux normes RT 2020. Les produits les moins chers ne seront plus forcément les moins coûteux… Enfin, des aides fiscales devraient également accompagner ces projets.

 

Et demain ?

En complément, les particuliers seront également acteurs de cette transition énergétique en modifiant leurs usages (choix de produits ménagers/électroménagers à faible consommation énergétique, diminution des usages énergivores…) et seront de plus en plus sensibilisés au sujet.

Par ailleurs, les évolutions technologiques pousseront également dans ce sens avec de nouveaux outils : domotique, bilan de consommation, avènement de la voiture électrique alimentée par l’énergie issue d’une construction BEPOS, nouvelles applications de conception, d’optimisation du potentiel énergétique en amont de la construction…

Les objectifs et les exigences de la RT 2020 impliquent d’anticiper cette tendance de fond. La RT 2020 serait obligatoire pour toutes les constructions neuves dès la fin de l’année 2020. Cependant, compte tenues des contraintes techniques et financières qu’elle induit, elle pourrait bien être repoussée de quelques années… mais la dynamique est en marche, cap vers la construction durable et la transition énergétique !

 

<<< Vous souhaitez échanger avec nous à ce sujet, nous rencontrer ? Contactez-nous ! >>>

Les commentaires sont fermés.